Article sur le speed dating

Sa proie est le recruteur d’un club; il ne recherche pas l’âme sœur mais un ailier rapide ou un stoppeur costaud. Le jeune courtisan est un agent; il n’offre pas son cœur mais des joueurs.«C’est d’abord une question de premier contact, reconnaît l’organisateur Matteo Campodonico.Ensuite, les gens se retrouvent pour manger le soir et les contrats sont signés au calme, à l’hôtel.» Voire beaucoup plus tard.Il y a davantage à perdre qu’à gagner lors du speed dating, à court terme du moins.Tous le savent: ce n’est pas lors de ces tête-à-tête cadrés qu’un deal est signé.Pendant deux jours, 125 clubs et 230 agents de joueurs ont enchaîné des rendez-vous de trente minutes dans les luxueux locaux du Juventus Stadium. Mais Matteo Campodonico refuse de se voir comme un fournisseur de services. «L’enjeu, c’est de rencontrer nos clients, de pouvoir les écouter, de renforcer la relation que nous avons avec eux. Accueillir 600 personnes dans de tels locaux, cela coûte très cher», assure le patron, jeune quadra polyglotte et élégant. «C’est intéressant de découvrir de nouveaux profils, des joueurs que nous ne connaissons pas, mais ce n’est pas facile de tout enregistrer.En affaires comme en amour, cela ne suffit pas pour conclure, mais le concept ne fait que des heureux Trente minutes pour convaincre. Lire aussi: Paul Pogba, échec critique, succès commercial Pour participer, les agents doivent s’acquitter d’un montant de 790 euros. Nous essayons de collecter le plus de données possible et de les organiser au mieux, mais nous devons attendre d’être de retour chez nous pour tout analyser.

Avant d’engager Vincent Sierro, du FC Sion, en août dernier, le SC Freiburg l’a vu jouer seize fois en live. On ne réalise pas un transfert en claquant des doigts; ceux qui croient qu’ils peuvent présenter un CV de joueur ici et convaincre un club rapidement sont dans l’utopie.»Dans le métier depuis quinze ans, le Valaisan est le fils du pionnier de la profession Max Urscheler. Le Français Bertrand Cauly improvise un cours «force de vente». C’est important que les gens vous voient, vous regardent dans les yeux.

«C’est un truc tout simple, que beaucoup ne veulent pas comprendre: si le client veut une Mercedes, tu as beau lui proposer la plus belle Porsche du monde, il ne l’achètera pas.

C’est pareil dans le football: si un club a besoin d’un arrière gauche, il ne prendra pas ton super ailier.

Recueille dans la plus grande discrétion quelques listes de joueurs indésirables au sein de leur club.

«Il faut avoir une relation particulière avec les dirigeants pour les obtenir», souffle-t-il.

Search for article sur le speed dating:

article sur le speed dating-31

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

One thought on “article sur le speed dating”